Categorie

Guide du voyageur

Zoom sur la location de voiture en Guadeloupe

Afin de profiter pleinement des vacances en Guadeloupe sans se soucier des contraintes liées aux moyens de transport, l’idéal c’est d’opter pour une location de voiture. Il est cependant évident qu’il faut que vous sachiez comment bien vous y prendre. Et ce, afin d’éviter certains pièges et d’avoir à sa disposition le véhicule adapté à ses besoins. Découvrez ce qu’il faut savoir sur la location de voiture en Guadeloupe.

Brève présentation de la Guadeloupe

La Guadeloupe est une région monodépartementale qui se présente sous la forme d’un archipel d’une superficie de 1 702 km². Elle est constituée de 5 îles :

  • La Guadeloupe continentale de 1 438 km² composée de la Basse-Terre (848 km²) et la Grande-Terre (590 km²) qui sont séparées par la Rivière Salée
  • Les îles voisines : l’archipel de La Désirade (22 km²), de Marie Galante (158 km²) et des Saintes (14 km²).

Jusqu’en 2000, l’hôtellerie-restauration représentait 5 % de la valeur ajoutée produite dans le département. Entre 2000 et 2005, la fréquentation à l’aéroport a diminué, les chambres en hôtellerie classée et non classée ont fermé. En 2006, il ne contribuait plus que 3,6 % de la production de la valeur ajoutée.

27 % des touristes visitant la Guadeloupe privilégient l’hôtel, 11 % choisissent les chambres d’hôtes ou les gîtes et 14 % optent pour la location.

Tour d’horizon sur la location de voiture en Guadeloupe

Louer une voiture en Guadeloupe coûte 30 € par jour en moyenne. Cependant, en choisissant une Twingo, en période creuse, le prix peut diminuer jusqu’à 6 € par jour et pour une Peugeot 208, le tarif peut être d’une centaine d’euros.

De grandes enseignes comme Hertz, Sixt ou Europcar sont présentes sur l’île Papillon. Toutefois, pour n’importe quelle agence de location, il est recommandé, avant le départ, de réserver une voiture en ligne. À l’aéroport, les prix peuvent passer du simple au double, notamment durant la haute saison, entre décembre et mars.

Pour trouver une location de voiture en Guadeloupe, il est conseillé de se tourner vers des agences indépendantes locales. Sur l’île, il existe également de nombreux loueurs indépendants, proposant généralement un service et des tarifs plus intéressants que les agences connues.

En général, pour la location d’un véhicule en Guadeloupe, il faut être âgé de 21 ans minimum et avoir deux ans de permis de conduire. Pour certaines voitures, la limite d’âge peut être de 28 ans, et le loueur peut solliciter jusqu’à 5 ans de permis. Et dans la majorité des cas, pour les conducteurs âgés de moins de 25 ans, le prix d’une location de voiture est plus élevé.

Quelle carte de crédit pour la location d’une voiture en Guadeloupe ?

Bien que la question puisse paraître étrange, il est à noter que la carte crédit utilisée pour la location de voiture peut être importante pour éviter de ne pas payer des extra. Il est de ce fait important de vérifier que vous disposez d’une carte de crédit et non seulement de débit. Généralement, c’est spécifié au dos de la carte.

Une carte de crédit permet au loueur du véhicule de bloquer une certaine somme sur le compte bancaire du client pour la caution. Sans cela, des agences de location de voiture demandent aux clients de payer une assurance complémentaire d’en moyenne 10 € par jour. Grâce à une carte Gold, le client peut éviter de payer ces frais en raison d’une assurance tous risques.

Qu’en est-il de l’assurance en cas d’accident ?

Chaque voiture de location dispose de sa propre assurance. Le prix est indiqué dans le contrat de location et comprend le prix que l’agence propose. En cas d’accident, le conducteur n’aura pas à démarcher sa propre assurance auto, et aucun malus ne sera appliqué. Quant au sinistre, il n’apparaîtra pas sur son relevé d’information, demandée s’il change d’assureur.

Le contrat de location de voiture doit prendre en charge tous les dommages causés par l’accident. Cependant, le contrat peut inclure une franchise et il se peut que le locataire doive prendre en charge une partie des dommages.

Assurance voyage Crédit Agricole

Que ce soit pour des vacances ou dans le cadre professionnel, une mésaventure peut survenir durant un voyage à l’étranger. Maladie, accident, perte de bagage, etc., des situations dans lesquelles souscrire à une assurance voyage peut vite sauver la mise. Peu importe la destination ou la nature du séjour, l’assurance voyage peut permettre de voyager l’esprit tranquille. Zoom sur l’assurance voyage du Crédit Agricole.

Les pertes de bagages lors des voyages en quelques chiffres

D’après des chiffres officiels, le nombre de bagages égarés chaque jour entre les divers aéroports du monde est de plusieurs dizaines de milliers. En effet, environ 100 000 bagages par jour se perdent dont 10 000 dans les aéroports européens. Bien que la grande majorité des propriétaires retrouvent quelques jours plus tard leurs bagages égarés, le pourcentage est tout de même non négligeable, puisqu’une valise sur 3000 est donc définitivement perdue ou n’est pas retrouvée dans un délai de 21 jours.

Il est à noter que la compagnie Air France détient le record en égarant 1,4 million de bagages par an, et est suivie de British Airways et de Lufthansa.

Les cartes bancaires Crédit Agricole : Quelles garanties d’assurance ?

En fonction de la gamme de la carte bancaire, Visa, Visa Premier, MasterCard ou Mastercard Gold, et autres, les clients bénéficient de garanties nécessaires afin de faire face aux imprévus. En effet, les cartes Gold Mastercard ou Visa Premier peuvent couvrir :

    •  Les retards d’avion ou de train
    • La perte des bagages
    • L’annulation d’un voyage

    Elles permettent également d’éviter de payer certaines assurances supplémentaires telles que le rachat de franchise en cas de location de véhicule. Pour ceux qui voyagent énormément ou qui font du ski, ces dernières sont conseillées.

    Il est à savoir que pour la majorité des cartes bancaires Crédit Agricole, le conjoint ou concubin et les enfants âgés de moins de 25 ans à la charge du propriétaire de la carte bancaire sur le plan fiscal bénéficient également des garanties d’assurance, s’ils voyagent ou non avec celui-ci. Les plafonds de prise en charge varient en fonction des cartes.

    Ce qu’il faut savoir sur les assurances voyage chez Crédit Agricole

    Selon le niveau de la carte, il est possible de bénéficier d’un remboursement en cas d’annulation de voyage planifié suite à un grave imprévu ou une maladie figurant dans les conditions mentionnées dans la notice d’information du contrat d’assurance de la carte bancaire. Le titulaire de la carte peut également être dédommagé en cas de retard de train, d’avion, de vol d’effets personnels dans la voiture de location ou de perte de bagages.

    Afin de bénéficier des garanties d’assurance, les dépenses, comme le billet de transport, l’hôtel, la location de voiture et autres, doivent être payées avec la carte bancaire. Cependant, un client Crédit Agricole est couvert par l’assurance de sa carte s’il a payé ses dépenses d’hôtel ou de transport, par chèque ou par virement depuis son compte Crédit Agricole.

    En France, mais également à l’étranger, la validité des garanties est pour les séjours et les déplacements de moins de 90 jours.

    Assurance voyage Crédit Agricole et Coronavirus

    Si une compagnie aérienne maintient son vol, un remboursement du billet auprès du vendeur ne peut pas être exigé. Seule la taxe d’aéroport et de la redevance passager sera remboursée. Pour une demande en ligne, aucuns frais ne doivent être appliqués.

    Lorsqu’une compagnie annule les vols, elle propose de reporter sans frais la date de départ, la destination ou un avoir généralement valable jusqu’à 18 mois. S’il est non utilisé dans ce délai, il est remboursé.

    En revanche, en cas d’annulation de vol, on ne peut pas prétendre à l’indemnité forfaitaire de 250 € à 600 €, prévue par le règlement européen n ° 261/2004, puisque la pandémie de coronavirus est considérée comme étant un cas de force majeure.

    Les assurances voyage ne rembourseront pas un billet d’avion. Il est à savoir que la majorité des contrats excluent de leurs garanties l’annulation en raison d’épidémie. Il en est de même pour la carte bancaire ayant servi à payer le vol.